– Le lac du salagou –

La création du Lac

Le lac du Salagou est un lac artificiel mis en eau en 1968 grâce à la création d’un barrage de 60 mètres de haut et de 357 m de long retenant 103 millions de m3 d’eau. Il s’étend sur les communes de Clermont l’Hérault, Liausson, Salasc, Octon et Celles. Son périmètre est de 28 km. Sa longueur atteint 6.5 km d’Octon au barrage avec une profondeur moyenne de 15 mètres et de plus de 50 mètres au plus profond. Cette vaste étendue d’eau offre une extraordinaire palette de couleurs: le rouge brique des « ruffes » (sédiments argileux chargés en oxyde de fer) concurrence le noir du basalte, d’origine volcanique, et se marie parfaitement avec les bleus du ciel et des flots.

Les conséquences du barrage

L’eau du barrage recouvre des terres (garrigue, champ, vignes…), des ponts, des chemins, des routes, une maison proche de Celles et cinq exploitations agricoles sur les communes de Clermont l’Hérault et de Celles : 
Une partie de la route Nationale 9 se trouve sous l’eau : de l’embarcadère près du Camping de Clermont l’Hérault à la Plage de Lodève, environ 3 km. La construction du Lac du Salagou a entrainé l’expropriation et le départ de plusieurs familles d’agriculteur installées depuis très longtemps à Celles, au Vailhès et à Pradines. Le projet initial prévoyait l’inondation et la disparition de ces trois agglomérations. Au final aucun de ces lieux ne fut submergé. Le hameau de Pradines est le seul à avoir été rasé pour des raisons de sécurité en 1986.

lac liausson

lac sérenité

lac végétation cactus